La maison du futur sera-t-elle de format réduit et écologique?

Mis à jour : févr. 18


Image provenant de ConsoFutur


Le format des nouvelles constructions auront tendance à réduire, la tendance aux aires ouvertes

prendra l'emphase sur les pièces traditionnellement cloisonnées telles que salon et la salle à

manger. Les grands espaces de vie à vocations multiples seront les favoris pour la plupart des gens.

C'est déjà commencé et de plus en plus, nos design sont à aire ouverte, en rénovation nous décloisonnons les salons et les salles à manger en ouverture avec la cuisine.


Tendance américaine


C'est du moins le portrait de la maison de l'avenir qui émane d'un sondage mené par la International Furnishings and Design Association (IFDA) auprès de quelque 2000 de ses membres, tous des représentants du domaine du design et de l'ameublement aux États-Unis et ailleurs.


Une enquête semblable avait été tenue au tournant du millénaire. Certaines tendances se voient donc confirmées alors que d'autres prédictions prennent un cap différent. D'ici 2020, 76 % des membres prévoient que les Américains vivront dans des maisons plus petites qui contiendront moins de pièces, une prévision appuyée par 49 % il y a 10 ans. Près des trois quarts des répondants croient d'ailleurs que la salle à manger séparée ne sera qu'un souvenir dans la plupart des nouvelles résidences américaines d'ici 2020.

La cuisine occupera plus d'espace et sera souvent jumelée au coin repas. Le salon et la

salle à manger formels disparaîtront et seront souvent intégrés dans l'aire de vie.


Les bureaux à domicile gagneront en importance vu la tendance du partage de temps entre le bureau physique et le domicile. Cette pièce sera souvent à usage multiple tel que la conversion en chambre d'amis à l'aide de mobiliers intégrés incluant un lit escamotable.


Les fabricants de mobiliers devront s'adapter à cette nouvelle réalité afin de s'harmoniser à la dimension

des maisons du futur. Les petits meubles modulaires et intégrés seront aussi privilégiés.


Bien sûr pour les techno de ce monde la technologie continue son incursion dans le secteur résidentiel. Quatre-vingt-dix-sept pour cent des sondés croient qu'une plus grande quantité d'équipement ménager sera activée par la voix ou des senseurs, comme les lumières ou le chauffage et la climatisation, en 2020. Et 75,8 % croient que les rideaux et les tentures seront tous motorisés, d'ici la fin de la décennie.

Cependant, il faut accepter les effets nocifs du sans fil sur notre santé. Personnellement je reste branchée avec des fils et j'évite de laisser le wifi pour la nuit. De plus, avec l'arrivée imminente du réseau 5G d'ici peu, il sera encore plus important d'être conscient des dommages que ceci pourrait avoir sur notre santé.



Ici au Québec

La tendance de réduire à ce point les espaces est moins marqué au Québec, les espaces à aires ouvertes perdureront sûrement, selon Annie Deschênes, conseillère en communication à l'Association provinciale des constructions d'habitations du Québec (APCHQ). Les lieux de rencontre de la maison québécoise, comme la cuisine ou le salon, devraient donc devenir de plus en plus multifonctionnels et flexibles. Elle ne remarque pas d'envie de réduction au Québec, comme ce serait le cas au État-Unis. Côté superficie bien que les terrains en ville soient de plus en plus rares et réduits. On optera dans ce cas pour un étage supplémentaire. La résidence moyenne ne grossit pas non plus; elle compte un peu plus de 1500 p.c. - 140 m2 d'espace habitable depuis plusieurs années

Mon opinion sur le sujet est que la maison du futur sera plus performante, probablement plus petite, résiliante et écologique, elle sera tout aussi confortable avec une dimension entre 1200 à 1500 p.c. La réalité de nos saisons, les hivers rigoureux et les étés qui sont de plus en plus chauds, nous n'aurons d'autres choix que de nous adapter aux climats ainsi que nos habitations. Il commence à y avoir une sensibilisation auprès des entrepreneurs en construction à fabriquer des maisons plus performantes avec des matériaux plus sains. Même chose auprès des fabricants de matériaux de finition, il y a un certain effort qui commence à être perceptible.


Chaque coup d'épaule à la roue aujourd'hui est garant de notre avenir!


Marie-Claude Casavant


référence https://www.lesoleil.com/maison/la-maison-du-futur-sera-petite-ca2811efcc116e392ab5d70002e49c5b


327 vues